gaspillage alimentaire

Lutte contre le gaspillage alimentaire : Le Brésil mène des actions concrètes

EMBRAPA, une organisation brésilienne de recherche agricole, a mené une étude sur le gaspillage alimentaire dans les ménages, dont les résultats ont été publiés en septembre 2018.

Ce projet visait à quantifier le gaspillage alimentaire au Brésil et à mettre en évidence la réalité des faits : c’est plus de 40 kilos de nourriture par personne qui sont jetés à la poubelle chaque année dans ce pays.

Pourquoi de telles quantités de nourriture ne sont-elles pas consommées ?

L’étude a révélé que les comportements des consommateurs sont en grande partie responsables du gaspillage. Dans une société qui valorise l’abondance, les Brésiliens ont pris pour habitude de stocker chez eux de grandes quantités de nourriture, que ce soit des produits d’épicerie ou des produits frais, pour être sûr de toujours en avoir assez sous la main, avec pour conséquence de ne pas arriver à consommer toutes les denrées avant leur date de péremption.

L’étude a cependant montré des disparités importantes dans la population brésilienne. Les familles qui jettent le moins de nourriture sont celles qui ont pris conscience de l’impact du gaspillage sur l’environnement et sur le budget de leur ménage, et qui ont adopté de nouveaux comportements.

Ces résultats soulignent l’importance des campagnes de communication et d’actions éducatives qui ont déjà été menées au Brésil pour modifier les habitudes des consommateurs.

Le Brésil en action

Le Brésil dispose d’un plan d’action global pour lutter contre le gaspillage : une stratégie politique clairement définie, des actions de communication et d’éducation et l’implication des différents maillons de la chaîne agroalimentaire.

Pour en savoir plus sur l’étude et sur les actions menées au Brésil

Articles

Rapport

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.