Ethique Alimentaire IEEA Champ
Ethique Alimentaire IEEA Céréales
Ethique Alimentaire IEEA Nature
Ethique Alimentaire IEEA Bovins
Ethique Alimentaire IEEA Abeilles

L’alimentation est une préoccupation grandissante pour les Hommes !

Plus de six Français sur dix se disent préoccupés par les effets de l’alimentation sur leur santé, réclamant davantage d’information sur l’origine des produits, même si le prix reste quand même leur principal critère d’achat.

Selon un sondage réalisé en juin 2014 pour le compte d’Agri Confiance, 64% des français font part de leur inquiétude sur ce sujet. Ce sentiment « se généralise à l’ensemble de la population », y compris les jeunes de moins de 35 ans (65%) et les cadres (46%). Cette appréhension entraine une exigence accrue en matière d’informations sur l’origine et la transformation des produits de consommation courante.

Les consommateurs soulignent que la présence de beaucoup d’éléments qu’ils considèrent comme ayant pourtant un impact sur leur santé, sont difficilement identifiables sur les étiquettes. C’est le cas notamment des pesticides ou de la traçabilité, qui apparaissent peu clairement sur les emballages selon plus de la moitié des sondés.

Les français souhaitent donc aujourd’hui savoir ce qu’ils mangent, pouvoir choisir ce qu’ils mangent.

Ethique Alimentaire IEEA (Institut Européen d'Ethique Alimentaire) Alimentation Saine

L’Institut Européen d’Ethique Alimentaire (IEEA) a été fondé à Strasbourg en 2013 par des citoyens de tous horizons convaincus que l’homme doit dès maintenant et de manière engagée, individuellement et collectivement, se préoccuper de son alimentation pour à termes disposer des solutions de sa survie.

Ethique Alimentaire IEEA Agriculture

Alimentation Ethique et Ethique alimentaire

L’éthique est l’ensemble des principes qui permettent aux
êtres humains de mettre en pratique des comportements
justes les uns envers les autres et envers leur environnement,
ainsi que de prendre en compte les conséquences de ces
comportements.

Bien sûr, il faut commencer par définir ce qui est juste et ce qui
ne l’est pas. L’évaluation de l’éthique se fait sur la base de ce
qui est observable, plutôt que sur l’intention, plus difficile à
appréhender, à mesurer.

L’éthique se traduira par la définition de

  • VALEURS
  • PRINCIPES
  • REGLES
En matière d’Éthique Alimentaire :
  • Les VALEURS pourront être définies comme se rapportant à la vie, la santé,
    l ‘équilibre physique (le corps), psychique (l’esprit) et social (le lien aux autres)
  • Les PRINCIPES permettront donc de fixer les attitudes par rapport à la nature, la santé,
    la répartition, l’économie, l’attitude individuelle et collective
  • Les RÈGLES seront la traduction des Principes en termes de normes, de règlements, de lois.

En matière d’alimentation, les situations créées par l’urgence à partir des années 50 (développement exponentiel des industries agro-alimentaires, changement radicaux et rapides des modes d’alimentation) ont amené les pouvoirs publics de beaucoup de pays à réagir en créant des avalanches de textes, règlements, normes, lois pour tenter a posteriori de répondre aux situations créées par l’innovation et limiter les conséquences souvent nuisibles des recherches de rentabilité à tout prix.

Le système s’est emballé. La médiatisation a servi de caisse de résonance. Et les lobbies, souvent aux mains des industries chimiques et pharmaceutiques, ont influencé la rédaction (souvent très complexe) de textes censés règlementer nos alimentations.

Cette situation ne découle évidement pas d’une volonté de nuire, mais d’une forme d’anarchie liée à l’absence de définition d’une politique globale.

L’étape de la définition des Valeurs et de la recherche des Principes a été oubliée pour passer directement à celles des Règles.

L’éthique alimentaire doit faire ce travail de recherche des Valeurs et des
Principes qui vont guider la mise en place d’une politique de l’alimentation et
des Règles à élaborer pour y arriver.