Les objectifs et actions de l’
Institut Européen d’Éthique Alimentaire

La Charte d’Éthique Alimentaire

L’alimentation, par ses moyens de production, ses habitudes de consommation, peut nuire à l’Homme et aux ressources naturelles si des responsabilités collectives (production équitable, alimentation saine…) ne sont pas respectées.

L’objectif de l’IEEA est de faire adopter cette Charte par le Conseil de l’Europe.
Et d’arriver ainsi à inclure le droit à une alimentation respectueuse de la santé et de l’environnement dans la Déclaration des Droits de l’Homme.

Principe fondamental : Toute personne a droit à une alimentation saine, sûre, équilibrée, durable et équitable.

L’institut Européen d’Éthique Alimentaire s’engage

La malbouffe par exemple, s’est imposée grâce aux efforts de communication de ses fabricants, et surtout grâce à son prix attractif.

Mais la malbouffe (manger trop gras, trop salé, trop sucré, trop vite…) est aussi à l’origine de la plupart des obésités, des maladies cardiovasculaires, de certains diabètes et de beaucoup de dérèglements organiques (asthme, allergies, intolérances …).
De par ses méthodes de production, elle est la cause également de la fragilisation de l’environnement par l’usage intensif de pesticides, d’engrais chimiques, de néonicotinoïdes. Sans parler du bien être animal, mis à mal par les élevages intensifs ou les méthodes d’abattage, bien que cette question soit de plus en plus prégnante dans la société.

Les méfaits de la malbouffe ont un coût, social, environnemental, humain qui dépasse largement le simple étiquette de prix. Combien coûte l’obésité par exemple, de sa prévention à son traitement, à la collectivité ?

Quel serait l’impact sur l’attractivité de cette « malbouffe » si tous les coûts collatéraux étaient obligatoirement répercutés sur le prix final (comme le tabac par exemple, ou les taxes sur l’alcool) ?

L’IEEA souhaite lancer une étude innovante sur « Quel est le coût réel de la malbouffe ? », en partenaire avec l’université de Strasbourg.
Ce projet pourrait être l’objet d’une thèse de 3ème cycle, une première en Europe.

Sensibiliser sur le terrain

La grande distribution est un acteur majeur de l’alimentation. Bio, local, plats industriels, impératifs économiques, responsabilités face à la mal bouffe, les enjeux démarrent à côté de chez vous, dans vos rayons préférés.
L’IEEA a pensé qu’il était important de sensibiliser les cadres de la grande distribution à ces notions d’éthique. Nous avons initié un module de formation d’une journée sur site avec un bilan au bout de 6 mois. À l’heure actuelle, cette formation est au stade expérimental.

Nous organisons régulièrement des conférences ou des actions sur le terrain pour promouvoir cette nouvelle charte de l’éthique alimentaire.
Et pour largement, vous permettre de vos informer sur une alimentation saine et plus vertueuse avec les meilleurs spécialistes européens de ces questions.

Retrouvez nos vidéoconférences sur notre page YouTube ou celle de notre partenaire, La Librairie Kléber.
Suivez toute notre actualité et nos annonces sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram.